Témoignages

Éric, 26 ans

« Je me suis inscris à l’A.r.e.j en 2009. Ma femme était enceinte et j’avais des difficultés pour obtenir une carte de séjour… Au départ, l’on m’a donné des missions dans la manutention et d’autres notamment pour la Ville de Reims et la Régie des Etablissements Municipaux Sportifs (REMS). Mon quota d’heures est vite arrivé à son maximum. Grâce à l ‘A.r.e.j, j’ai obtenu un enchaînement de plusieurs missions qui m’ont permis d’acquérir un logement décent, une carte de séjour, puis, progressivement l’équilibre budgétaire a été atteint et notre famille s’est agrandie d’un deuxième enfant. Aujourd’hui, j’ai un emploi à durée indéterminé et mon poste de surveillant en piscine me plaît beaucoup. Je suis heureux d’avoir rencontré l ‘A.r.e.j pour remettre le pied à l’étrier. »

Frédéric, 25 ans

« J’avais 20 ans lorsque je me suis adressée à l ‘A.R.E.J. J’étais en plein recherche active d’emploi.
Le premier contact a été très chaleureux et efficace. Dès la semaine suivante, une première mission m’a été confiée.
D’autres se sont succédées sur une durée d’un an (manutention, distribution de tracts, plonge etc…) qui m’ont permis d’avoir un réel contact avec le monde du travail dans un moment difficile de ma vie. C’est grâce à l ‘A.R.E.J que j’ai pu obtenir un emploi stable à la Mairie de Reims. « 

Marine, 21 ans

« Arrivée à l’ A.R.E.J fin juillet 2012 l’on m’a tout de suite proposé un contrat d’un mois. Dès le début du mois d’Août j’ai commencé une mission de ménage à laquelle j’ai immédiatement répondu. Depuis un an les missions s’enchaînent régulièrement pour de la mise sous pli, ou de la distribution de tracts. Ces travaux  m’ont appris à travailler en binôme, à avoir des horaires fixes, à me lever tôt même très tôt, à devoir m’adapter aux conditions de travail parfois difficiles durant les mois d’hiver… Une chose est sûre c’est que cela m’aide. J’ai été bien accueillie partout. On sent aussi un soutien du côté de l’ A.R.E.J  et j’ai envie de dire aux autres jeunes qui hésitent à franchir le pas venez et vous verrez, la motivation ça paie.  «